Grenoble-Ecrins

Progressez vers les sommets

Formations et sorties avec des guides de haute montagne dans les massifs proches de Grenoble et les Ecrins: alpinisme, ski hors piste, ski de randonnée....

windows 7 products key Adobe certification

Goulotte Perroux-Profit Aiguile du Midi

Mardi 11 Juin, les Guides de Grenoble-Ecrins se sont exportés à Chamonix pour une rapide sortie entre copains à l’Aiguille du Midi: la goulotte Perroux-Profit dite « goulotte de la passerelle » est l’objectif (TD-, 250m, 4, M4?). Un rapide topo et infos sur les conditions sont en bas de page.

Response code is 404

Plus de photos sur: http://www.flickr.com/photos/renfine/sets/72157634154896161/

Petit topo des conditions du moment

Descente: en rappel depuis la passerelle en travaux (attention aux objets volants non-identifiés projetés par les ouvriers): 60m+40m puis désescalade dans le couloir Cunningham pendant 200m environ

La voie: attaque au niveau d’une rampe mixte peu raide.

L1 de 55m: remonter la rampe, relais en place (1 spit sur un bloc).

L2 60m: droit au dessus du relais puis traversée descendante à droite au niveau d’un colu (ne pas continuer dans la goulotte évidente tout droit), relais en place sur des blocs en fin de traversée

L3, 55m: escalade mixte plus raide peu fournie en glace avec de bonne protections, viser la cheminée puis en sortir par la droite, relais en place sur bloc à droite.

L4, 60m: par une courte traversée à gauche rejoindre la goulotte mixte puis sortir sur l’arête des Cosmiques (relais à construire sous l’arête).

Retour par la fin de l’arête des Cosmiques: le pas en 4 est recouvert de neige et la cheminée en face NW est bien fournie en neige-glace.

 

 

Voie normale du Mont Aiguille

Mardi 4 juin, le club de randonnée de Chabeuil s’est laissé tenter par une randonnée un peu spéciale: la voie normale du Mont Aiguille. Nous étions presque seuls sur cette itinéraire historique peut être à cause de l’humidité dans les cheminées du haut et de la neige à la descente (un petit piolet peut être utile pour la traversée sur la vire depuis le pilier  sud, pour accéder au premier rappel et enfin en bas du deuxième rappel).

Response code is 404

WE terrain d’aventure sous la pluie

Le WE du 18 et 19 mai était programmé le WE terrain d’aventure de l’équipe départementale FFME et à la grande surprise générale le temps était évidemment…pluvieux.

Response code is 404
Alors que faire? Fuir? Impossible la météo est mauvaise partout. Résister à la morosité ambiante? Notre option sera de mettre doigts et coinceurs sous des dévers abrités. Après quelques tergiversations pour trouver un objectif, nous jetons notre dévolu sur les gorges du Gats dans la Drôme (au dessus de Chatillon en Diois). Ces gorges offres de nombreux objectifs potentiels:  grandes voies, école d’artif.

Samedi, Emilien, Marlène, Elise, Hugo et Jérome se dirige vers Pipeline. Cette voie dont les 4 premières longueurs traversent dans une face déverssante permettra de grimper, presque, au sec dans un niveau abordable mais athlétique (6b). Le rocher gréseux offre de nombreuses strates horizontales où loger quelques coinceurs. La tyrolienne d’accès et le vent violent qui remonte les embruns de la rivière toute proche laissera certains humides… Pendant se temps, Vivien, Pierre et Rudy, qui avaient jusqu’alors échappé aux joies de l’artif, testent leurs pitons, crochets goutte d’eau, birdpeaks et plantent leurs premiers « spits ». Nous exploitant d’ancienne voies de Dry Tooling déséquipées (gougeons de 8 et 10mm en place sans les plaquettes) à droite de l’ancienne bergerie située dans l’immense baume  du Festy Dry (ex-événement de dry-tooling). Le soir cette bergerie nous abritera des trombes d’eau qui continuent à tomber.

Dimanche, après quelques regards désespérés vers les parois bien noircies par la pluie, nous trouvons deux objectifs: « Terre promise » et « Bon grés, mal grés« . Ces voies de 3-4 longueurs permettent aussi la pose de coinceurs en plus de l’équipement en place et restent très protégées de la pluie. Pour « Bon Grès, mal grès »  la partie haute (après la traversée de L3) « mouille » et il faut laisser une corde statique de R1 à R2 pour redescendre dans la voie. L’équipement de la descente nous occupera au moins autant que la grimpe!

Le WE est sauvé, les bases du terrain d’aventure sont posées…rendez vous pour le prochain plan galère: stage « big wall », nuit en parois et hissage de sacs le 8 et 9 juin!

 

 

 

 

initiation grande voie à Presles

La falaise de Presles, parfaite pour son accès facile, le cadre verdoyant du Vercors, le nombre d’itinéraires, peu paraitre rédhibitoire par son niveau au débutant. Le WE du 11 et 12 mai nous y avons réalisé un petit stage de formation « grande voie ».

Response code is 404

Au programme:

Jour 1: Voie d’Eliane, 180 m, niveau moyen 5, TD-. L’équipement permet aux motivés de grimper en tête, les autres peuvent profiter tranquillement du paysage en second!

L’après midi était consacrée à l’apprentissage de techniques de corde pour évoluer en autonomie en grande voie équipée: confection de relais, relais sur deux points en cours de longueur, enchainement de rappels, remontée sur corde, aides au second de cordée (du plus simple au plus complexe).

L’hébergement: l’ambiance frisquette du soir nous a poussé à se regrouper autour d’un feu, d’une gamelle de patte et d’une slackline sur un spot de bivouac « presque » secret. Si vous cherchez une ambiance plus chaleureuse et Jazzy, Ezio saura vous accueillir à l’Auberge de Presles

Jour 2: Voie des Buis, 250 m TD-. Niveau moyen 5c.

Cette voie historique de Presles suit un itinéraire logique pour l’époque (1953): fissures, dièdres et cheminées ont été exploité au maximum. L’apprenti grimpeur y fera ses gammes et s’imaginera gravir la voie avec le matériel d’époque. Le rocher est bon, l’équipement aéré et l’itinéraire n’a rien de végétal.

Quelques idées de grandes voie faciles  à Presles en 6a max:

Chrysanthème, Nid d’Aigle, Point trop n’en faut (pour les amateurs de terrain d’aventure), Le fou qui repeint son plafond (pour l’ambiance et pour les jours de pluie)…

 

.

 

 

Ski de randonnée au Col du Clos Julien

Mercredi 13 mars, Massif des Cerces, Col du Clos Julien

La mer de nuage envahit les massifs de Savoie, la météo semble favorable dans les Hautes Alpes. Le secteur du col du Lautaret nous offrira un large choix pour s’adapter au mieux aux conditions de neige très changeantes à cette époque.

ski de randonnée dans les cerces avec un guide

Départ au dessus du tunnel du Rif Blanc, sous le col du Lautaret

François, Sebastien et Didier ont quitté Lyon tôt ce matin. Après quelques stops café, location de skis, nous voilà au col du Lautaret: grand beau. Le massif du Combeynot est bien plâtré et de nombreuses coulées sont visibles, d’autres semblent en suspens!!!

Grand Galbier, Col Termier

arrivée au col du Clos Julien, derrière le Grand Galibier et ses couloirs d'accès

Nous jouons la carte de la sécurité et choisissons des pentes sud, le Col du Clos Julien et la Pointe de Tête Noire (2842m)seront une destination parfaite.

l'arête sommitale

Des pentes larges et régulières mènent au col puis une petite arête neigeuse facile au sommet. La vue est panoramique sur les Aiguilles d’Arves, la Barre des Ecrins, le Pic Gaspard, la Meije… Le vent du nord nous chasse rapidement pour une descente de 950m de neige transformée « au poil »!

J’oublie la pause casse-croûte gargantuesque au milieu de la descente sur un rocher, certes inconfortable mais sec! L’ensemble des photos est téléchargeable ici.

découverte du ski de randonnée dans les ecrins

Réunion au sommet avec au loin Lyon dans la brume!

Alpinisme hivernal et goulottes au Gerbier

La face Ouest du Gerbier est un super terrain de jeu pour découvrir l’alpinisme hivernal proche de Grenoble. Elles présentent de nombreuses goulottes qui donnent accès à la classique traversée des arêtes du Gerbier, version hivernale.


goulotte equipe jeune alpinisme par LIonel_Boutellier

Voici un petit article écrit par Emilien à la suite du stage du 9 et 10 mars de l’équipe alpinsme FFME Isère

« Ce weekend on va faire des goulottes autour de Villard de Lans !

– euuuuh c’est quoi des goulottes ? m’a t’on demandé une bonne dizaine de fois…

– et bien tu vois ce sont de fins couloirs resserrés, des itinéraires dans les lignes de faiblesses de la montagne qui permettent d’atteindre le sommet ;

– aaaaaaaahh… et… » suivait alors une bonne série de questions intéressées.

Et nous voilà samedi matin à prendre le télécabine côte 2000, équipés jusqu’aux dents de sangles, pitons, friends, excentriques ainsi que d’une multitude de mousquifs sans oublier tout le barda de ski de rando… les vacanciers nous lancent pour certains quelques regards d’incompréhension quand d’autres nous interrogent sur notre destination.

Une petite heure d’approche plus tard et nous répartissons les cordées en deux groupes : les uns feront la goulotte des marmottes suivie des arêtes du Gerbier et les seconds la goulotte à pépé. Certains d’entre nous grimpent en autonomie quand d’autres peaufinent leurs placements de points et confection de relais en cordée avec Julian ou Jérôme.

Tout roule comme sur des roulettes, la météo prévue pluvieuse nous épargne toute la journée et nous offre même une température agréable qui fera déguster à quelques uns une petite coulée de neige bien humide et très agréable dans le cou bien sûr ! Le soir venu on programme d’échanger les goulottes pour le lendemain, rendez vous à la même heure.

Le lendemain le regel a bien opéré et c’est une vraie joie de remonter les goulottes sans brasser ! Les ascensions se font un peu plus vite et nous regagnons en début d’aprèm nos skis.

On discute des deux jours passés et tout le monde est ravi : arêtes avec vue démente, pose de protections, techniques d’assurage, assurage en mouvement, gestion de la longueur de corde, corniches menaçant la vallée, super esprit de cordée, nouvelles techniques… bref tous les ingrédients étaient réunis pour un super stage ! Et en attendant le raid à ski on va pratiquer !

Response code is 404

sortie freeride aux 7 Laux

Le 01/03/2013, nous organisons en partenariat avec le Bureau des Guides de Grenoble une sortie freeride aux 7 Laux

A deux pas de Grenoble, la station des 7 Laux offre de nombreux itinéraires de hors-piste dans une ambiance « alpine ». Cette sortie est ouverte aux bons skieurs (snowboarders) toutes-neige qui souhaitent les découvrir.
Tarif : 70 Euros
Nombre de participants minimum : 4 à 6

DVA, pelle et sonde sont fournis dans la limite des stocks

autonomie cascade de glace avec l’équipe jeunes alpinistes ffme de l’Isère

Mercure au plus bas, jeunes, au combat ! En ce week end précédent la St Valentin, l’Equipe de Jeunes Alpinistes s’est à nouveau réunie pour le meilleur et pour la glace. Le week end de formation « cascade de glace » a  eu lieu les 9 et 10 février dernier dans un froid polaire.


stage cascade equipe jeune alpinisme 38 par LIonel_Boutellier

Samedi, l’équipe a pris d’assaut la partie haute de la cascade du Penail (au dessus de Bourg d’Oisans) afin de prendre contact avec la glace. Les premières voies en moulinette sur une glace très sculptée permettent à ceux qui sont croisés avec des chamois de se démarquer tandis que les autres tentent de se hisser tant bien que mal.

Après une revue théorique des méthodes de relais, d’abalakov et des pièges à éviter, l’après midi est le théâtre d’essais sur des voies plus difficiles, du passage d’une voie en dry, de brochages frénétiques pour les premières voies en tête et de la réalisation d’une flopée de relais et d’abalakov à ne plus savoir où planter son piolet.

Le lendemain l’équipe se retrouve à l’Alpe d’Huez pour des cascades de plusieurs longueurs. Chacun teste ses apprentissages de la veille, s’engage plus ou moins dans les voies… De sorte qu’à midi tout le monde est sorti de sa cascade et que l’on s’engage, sous les chutes de neige, dans des mono longueurs exigeantes pour certaines. Le planté du piolet  dans une glace bleue d’une dureté exceptionnelle à fait vibrer les avant-bras de certains pendant quelques heures.

Les photos sont accessibles sur: https://picasaweb.google.com/104907033767398267446/CascadeDeGlace?authuser=0&feat=directlink

Beau week end où tout le monde a appris et a progressé et cela n’augure que du bon pour le prochain stage dont le thème est « goulotte ».

Vivien Duclos